La passion de l’écriture: les débuts

pink covered book in top view photography

Aujourd’hui, je vous retrouve pour un article plus personnel. Certaines personnes ont demandé d’où me venait cette passion pour l’écriture. C’est tellement naturel pour moi que j’ai dû creuser dans ma mémoire pour remonter le fil du temps.

Depuis mes 6 ans, je lis. Je n’ai jamais arrêté. J’aime lire des histoires fictives. L’écriture et la lecture sont indissociables pour moi. Quand j’étais petite, j’étais fille unique jusqu’à mes dix ans. J’ai gagné 2 frères dans la même année (non, ils ne sont pas jumeaux, ils n’ont pas de lien de parenté, mes parents sont divorcés depuis mes 3 ans). Mais avant, je m’inventais des histoires dans ma chambre: des princesses, des chevaux qui galopent, que sais-je ! J’ai toujours eu une imagination débordante. J’adorais les rédactions en français.

J’écrivais des histoires policières lorsque j’étais en primaire. Je m’installais sur la terrasse l’été et je peaufinais mon texte. Au collège, je me suis orientée vers la poésie. J’étais très romantique enfant. J’adorais les poèmes. Je les écrivais en cours de maths. Vous comprenez pourquoi je ne suis pas une lumière dans cette matière. J’ai commencé à avoir un blog à l’époque de skyblog. Oui, oui, l’ancêtre. Au lycée, j’écrivais des lettres à mes amis, mon chéri. Je noircissais des cahiers où je couchais mes pensées, mes idées, mes rêves. Vous voyez où je veux en venir ? Le stylo plume ne m’a jamais quittée.

Depuis le passage à l’âge adulte, j’ai toujours des histoires qui me trottent dans la tête. J’écris toujours sur des cahiers. Mais l’idée de créer vraiment une vraie histoire, je l’ai mise de côté. Par peur, par paresse, par manque de temps, vous mélangez les trois. Mais en 2018, j’avais vraiment une idée qui persistait. Lucie, l’héroïne de mon roman, était tenace. Alors j’ai écrit un premier jet. Puis j’ai mis de côté le manuscrit.Un beau jour, pendant le 1er confinement, sur un coup de tête, j’ai tout ressorti et je me suis lancée dans la réécriture. 3 mois intenses de bonheur. Je redécouvrais mes personnages, mon histoire, j’ai raturé, défait et restauré pendant des semaines. À la fin, je me suis dit: c’est pas si mal. Allez, lance toi, envoie. Tu ne perds rien, tu as tout à y gagner.

J’ai essuyé des refus, des échecs. J’ai été déçue, frustrée. Mais je n’ai pas arrêté d’écrire. Le 2ème est en route. Et le 1er se construit dans les mains de la maison d’édition. J’ai tellement hâte que mon rêve se concrétise.

Ne lâchez jamais vos rêves ❤

Bonne journée

Laura


3 réflexions sur “La passion de l’écriture: les débuts

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s