Lectures du soir 39

white and blue ceramic mug on brown wooden table

Un mois d’Avril chargé en lectures. Dans l’ensemble, c’était de bonnes lectures avec deux coups de coeur pour ce mois. Il y a eu des abandons, c’est fréquent quand je termine un très bon livre. Mais je suis satisfaite de mes découvertes du printemps.

Betty - Tiffany McDaniel - Éditions Gallmeister

Betty Tiffany McDaniel

Résumé: La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et sœurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler.

Mon avis: Lecture commune du club des mordus de lecture sur FB. Avec un engouement aurotur de ce livre, j’avais hâte de le lire. Je suis très mitigée. J’ai bien aimé suivre Betty au fil de son enfance. Les personnages sont tous attachants, même les plus dérangés. Les thématiques abordées sont fortes. Je ne veux pas vous spoiler mais tous les thèmes sont très bien abordés. J’ai été émue lors de certains passages. Mais, oui, malheureusement, il y a des choses qui m’ont dérangée. La longueur du roman en premier lieu. Pourquoi faire un livre aussi long alors qu’on peut le réduire à 350 pages ? Trop de longueurs, le rythme est bien trop lent. Je pensais qu’on allait traverser la vie de Betty alors qu’on ne reste que dans l’enfance / adolescence. J’aurais voulu voir l’évolution du personnage à l’âge adulte. Enfin, je trouve qu’avec tout ce qui se passe dans sa famille, la personnalité de Betty ne s’accorde pas avec ce qu’elle vit. J’ai eu l’impression qu’elle n’était pas forcément touchée par ces drames sauf un. Une lecture mitigée, mais j’aimerais avoir votre avis si vous l’avez lu.

« Ce n’est pas facile d’être une femme, P’tite Cherokee. Et surtout, ce n’est pas facile d’être une femme qui passe sa vie à avoir peur de celle qu’elle est vraiment. (…) Ne laisse jamais une telle chose t’arriver, Betty. N’aie pas peur d’être toi-même. Faut pas que tu vives aussi longtemps pour t’apercevoir à la fin que tu n’as pas vécu du tout. »

*****

Ce qui nous lie - Poche - Samantha Bailly - Achat Livre ou ebook | fnac

Ce qui nous lie Samantha Bailly

Résumé: Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d’expliquer l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C’est alors qu’elle rencontre Raphaël, son nouveau manager. La voilà qui s’éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens…

Mon avis: Je voulais le lire depuis un bon moment, j’avais vu passé beaucoup d’avis positifs. Je ne m’attendais pas du tout à cela. Je pensas que ce livre serait avant tout fantastique. C’est plus une romance avec un fond de fantastique. Donc après un temps d’adaptation, j’ai continué à le lire car je voulais lui laisser une chance. L’histoire est sympa en elle même mais rien de transcendant. Je m’attendais à tellement mieux. Je me suis attachée à Raphaël plus qu’à Alice. Même la fin, j’ai tourné la dernière page en me disant: Tout cela pour ça ? Une lecture agréable mais pas mémorable.

« Certains ont besoin d’être à deux pour former un tout. Mais il faudrait d’abord que je forme un tout moi-même… »

*****

La rue qui nous sépare - Célia Samba - Babelio

La rue qui nous sépare Célia Samba

Résumé: Noémia a dix-neuf ans, Tristan vingt et un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c’est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société; entre eux, il y a la rue… qui pourrait se révéler difficile à traverser.

Mon avis: Ce livre, je l’ai découvert grâce à Audrey Le Souffle des mots. Il m’a tout de suite fait envie. Quelle claque j’ai pris ! Je l’ai dévoré en deux jours. L’écriture est très fluide, tourner la page nous démange. La construction de l’histoire avec les jours, les heures est très agréable. L’objet livre en lui même est très esthétique. Je n’avais jamais lu un roman traitant de la pauvreté et du fait d’être sans abri. Célia Samba le fait avec justesse, sans tomber dans le pathos. J’ai été profondément bouleversée par cette histoire. La fin est très surprenante, je ne m’y attendais pas du tout. Une pépite ce livre, je ne peux pas vous en dire plus à part: foncez ! Un méga coup de coeur ❤

« Une fois de plus, Tristan se sentit écœuré. Écœuré d’être à la rue à vingt et un ans, écœuré d’avoir déjà raté sa vie alors qu’elle commençait à peine. »

*****

Les Anges de Lovely Lane - Livre - France Loisirs

Les anges de Lovely Lane Nadine Dorries

Résumé: En 1957, cinq femmes ont fui leur vie difficile pour venir étudier à l’école d’infirmière de Lovely Lane à Liverpool. Une forte amitié les lie lorsqu’elles font face à un drame lors d’une garde…

Mon avis: Dans cette lecture, j’ai ressenti des émotions contradictoires. Tantôt j’aimais ma lecture, j’avais envie de la poursuivre, notamment lors de la découverte des femmes, leurs premiers pas à l’école. Mais à certains moments, je me suis ennuyée, je ne voyais pas l’intérêt de continuer et je me demandais ce que je faisais encore avec ce livre à la main. Une sensation très étrange. Les personnages principaux sont attachants, en revanche, il y a trop de personnages, on s’y perd un peu. L’action met beaucoup trop de temps à venir: l’intrigue arrive dans le dernier quart du livre. L’époque était intéressante, l’après guerre en Grande Bretagne. L’univers médical dans ces années là est bien différent du notre, j’ai bien aimé en apprendre davantage. Mais le rythme trop long a cassé ma lecture à plusieurs reprises. La fin est un peu attendue mais cela ne m’a pas dérangé. Un avis mitigé.

*****

Amazon.fr - Ne m'oublie pas - Talja-Larrivoire, Sirkku - Livres

Ne m’oublie pas Sirkky Larrivoire

Résumé: En 1940, dans un village finlandais en guerre, une fillette perd l’être qu’elle aime le plus au monde : sa mère. Celle-ci qui exerce un curieux métier -elle vend des cercueils- la place, elle et son frère, dans un orphelinat. Sans aucun explication.

Mon avis: Ce vieux livre m’a été prêté par une amie. J’ai bien aimé la plume de l’autrice, qui raconte son enfance. Beaucoup d’émotions pour cette petite fille abandonnée par sa mère. Le récit est poignant, on frémit devant chaque espoir de la fillette qui guette le retour de sa maman. J’ai été déçue par la fin, je suis restée sur ma faim justement 😉

« Je n’ai jamais compris pourquoi on ne faisait pas les mêmes cercueils pour tout le monde, puisque eux, ils étaient tous les mêmes : morts. »

*****

Amazon.fr - Un manoir en Cornouailles - CHASE, Eve, OUDOUL, Aline - Livres

Un manoir en Cornouailles Eve Chase

Résumé : Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais. Trente ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?

Mon avis: Je l’ai vu passé de nombreuses fois dans les challenges de lecture. Sa couverture est trop craquante. Je l’ai enfin sorti de ma PAL fin mars. J’ai beaucoup aimé l’histoire: deux intrigues autour d’un même lieu, je suis friande de ce genre de choses. On suit Lorna de nos jours et Amber en 1968, deux héroïnes très différentes mais pas moins attachantes pour autant. Cette double narration a donné un bon rythme au livre. Très dur de le poser. J’ai compris le lien dans la 2ème moitié du livre, petit détail qui empêche le coup de coeur. Mais j’ai passé un excellent moment, je le recommande vivement.

« Pourtant, de même que les rêves troublants peuvent empiéter sur les heures de veille, le manoir des Lapins noirs s’insinue en elle cette nuit là, et les jours suivants : le parfum de la cire d’abeille. ..le bourdonnement du globe. ..le goût du passé, entêtant, sur le bout de sa langue. »

*****

Amazon.fr - Là où chantent les écrevisses - Owens, Delia - Livres

Là où chantent les écrevisses Délia Owens

Résumé: Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n’est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent. A l’âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais.

Mon avis: Un livre qui a frôlé le coup de coeur. Les descriptions sont magnifiques, j’avais l’impression d’être dans le marais avec Kya. Cette gamine m’a touchée tout au long du roman, elle est tout bonnement incroyable. D’une force, d’une ténacité qui m’épate. J’ai adoré suivre son parcours atypique dans la petite ville de Caroline du Nord. J’ai deviné la fin avant qu’elle n’arrive, c’est juste pour cette raison que je ne met pas 5 étoiles. Mais c’est une pépite à découvrir sans aucun doute.

« Les feuilles d’automne ne tombent pas, elles volent. Elles prennent leur temps, errent un moment, car c’est leur seule chance de jamais s’élever dans les airs. »

*****

La Datcha - Agnès Martin-Lugand - Babelio

La Datcha Agnès Martin Lugand

Résumé:  » L’homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n’aurais même pas soupçonné l’existence. L’hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n’étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d’errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu’incontrôlable ? « 

Mon avis: L’autrice nous livre encore un roman d’une qualité remarquable. Les thèmes du foyer, du manque de repères, de l’amour au sens large du terme sont très bien abordés. J’ai été émue tout au long de ma lecture. J’ai dû me freiner pour prolonger le plaisir de découvrir cette nouvelle histoire. Hermine, Macha ❤ Puis la datcha en elle même, ce lieu qui fait parti des personnages car cette demeure a une âme. Seul bémol qui m’empêche de dire que c’est un roman coup de coeur: la fin. Je ne comprends pas cette fin. Je suis restée sur ma faim justement. Va-t-il y avoir un tome 2 ? Je ne sais pas mais je l’espère. Sinon je serais vraiment déçue que le roman se termine ainsi.

« Ne méritais-je pas d’être aimée, sans condition, sans rupture, sans séparation ? Ne méritais-je pas de vivre sans ce vide permanent au fond du ventre et du cœur ? Sans être seule à chaque instant, sans vivre avec la terreur que quelqu’un s’en aille. »

*****

Amazon.fr - Harry Potter, III : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban -  Rowling, J.K., Kay, Jim, Ménard, Jean-François - Livres

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban Album illustré par Jim Kay

Résumé: Sirius Black, le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée à Poudlard. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ?

Mon avis: Jim Kay a illustré ce troisième tome avec brio, comme il a l’a fait avec les tomes précédents. Suivre les aventures de Harry avec des dessins, c’est la cerise sur le gâteau. C’est incroyable car j’imaginais ainsi les scènes qu’il a dessiné . C’est un bonheur de se plonger dans les aventures du jeune sorcier. Ma saga chérie forever ❤

« Quand nous rêvons, nous entrons dans un monde qui n’appartiens qu’à nous »

*****

Hunger Games Tome 1. de Suzanne Collins - Livre - Decitre

Hunger Games Suzanne Collins

Résumé: Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront… Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène: survivre, à tout prix.

Mon avis: Je me suis enfin lancée dans la lecture de cette trilogie culte dans le genre dystopie. Je n’avais pas spécialement accroché au film mais je ne voulais pas rester sur cette impression car bon nombre de livres sont bien meilleurs que les films. Le charme n’a malheureusement pas opéré sur moi. Katniss m’a agacée dans tout le livre. Donc j’ai eu du mal avec l’histoire. j’ai besoin de m’attacher aux personnages. Le rythme a assez lent pendant une période du roman (entre le moment où elle est sélectionnée et le début des Jeux). Je n’ai pas réussi à entrer dans l’univers. Je comprends l’engouement pour cette saga mais cela ne l’a pas fait avec moi.

« On n’oublie pas le visage de la personne qui a représenté votre dernier espoir. »

*****

Le Passeur eBook: Lowry, Lois, Pressmann, Frédérique: Amazon.fr

Le passeur Lois Lowry

Résumé: Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas. La désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir. Elle seule sait comment était le monde quand il y avait encore des animaux, quand l’œil humain pouvait voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Lorsque Jonas aura douze ans, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique…

Mon avis: J’ai découvert ce roman par hasard sur une étagère de la médiathèque. Je n’attendais rien de particulier, je ne connaissais rien de l’histoire. Quelle belle découverte ! J’ai bien fait de suivre mon instinct. Le monde dans lequel on suit Jonas est terrifiant. Il soulève beaucoup de questions sur notre monde actuel et comment nous réagirions nous si nous devions vivre dans un tel monde . J’aime le style d’écriture: le côté horrible de la situation est suggéré, il n’y a rien de frontal. Cela rend la lecture abordable pour un adolescent. C’est abordé de façon à ce que le lecteur comprenne sans le choquer et rendre sa lecture traumatisante. La fin est tout en poésie. j’aurais aimé que le livre soit un peu plus développé, 200 pages c’est trop court pour un tel univers. Mais j’ai passé un très bon moment.

« Nous ne pouvons pas prendre le risque de laisser les gens faire des choix. »

*****

Je vous souhaite de belles lectures

Laura


Une réflexion sur “Lectures du soir 39

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s