Randonnée Col de l’Encombrette

J’espère que vous allez bien, je vous retrouve aujourd’hui pour un compte rendu sur ma randonnée du 10 octobre avec ma maman.

Nous partons du parking du Laus du lac d’Allos. Je sais que le point de départ n’est pas très original, nous voulons explorer au maximum cette partie du parc du Mercantour avant d’essayer de nouvelles randos dans les villages. Ne vous inquiétez, nous vous réservons des surprises de randos pour bientôt. 🙂

Il fait 6° au démarrage, je ne regrette pas d’avoir mis un t-shirt+haut microfibres manches longues avec col+Veste moutonnée à l’intérieur assez chaud. Nous commençons la rando assez tard, c’est un parcours moyen de 4h en théorie donc on l’a pris cool, nous avons commencé à 10h. Les premiers mètres sont durs, le corps est froid, on s’échauffe doucement en montée.

Les premiers kilomètres sont lents, je sens que mon corps n’est pas trop d’accord pour marcher, ça tiraille pas mal et je suis essoufflée, il est temps de faire plus de sport 😀 Je profite de ces pauses pour faire des photos, j’adore ce mélange de saisons.

J’ai mélangé dans cet article des photos issues de mon Samsung A71 et des photos de mon reflex Sony a65 qui commence à prendre de l’âge. J’aime photographier avec mon reflex mais il y a des couleurs, des rendus parfois supérieurs avec mon téléphone donc j’alterne les 2.

A 12h, c’est la pause casse-croûte, nous sommes fatiguées de grimper, le vent s’est levé, mes poumons ont besoin de se reposer. Il fait froid, je suis ravie d’avoir mon bonnet en laine. Nous discutons de tout et de rien avec ma maman, c’est une des choses que j’aime le plus dans ces weekends.

12h30, nous reprenons notre route. Je me rends compte que ma foulée est trop rapide et que je me fatigues plus vite que d’habitude. J’essaie de réduire le pas dans les deniers lacets, surtout avec la neige gelée sur le chemin. Nous faisons vraiment attention, un pas après l’autre. Le silence règne, nous nous concentrons pour ne pas glisser.

La vue au sommet du col est magnifique. Le blanc et les couleurs d’automne se mélangent avec grâce. Un paysage à couper le souffle. Je prends des centaines de photos, nous restons sans un mot au bord de la falaise, à observer ces montagnes majestueuses.

Deux lacs au loin pointent le bout de leur nez, ils sont parfaits au milieu de la faune sauvage. L’eau scintille comme une pluie d’étoiles. Nous faisons quelques mètres en descendant pour prendre d’autres photos mais nous ne poursuivons pas la descente, le chemin mène jusqu’à Colmars, beaucoup trop loin de la voiture.

Nous revenons sur nos pas et entamons le chemin en sens inverse. Marcher en descente dans la neige demande plus d’efforts que pour la montée. Le genou gauche qui a eu l’entorse l’année dernière n’est pas au mieux de sa forme, il tire de plus en plus. La crème anti inflammatoire sera la bienvenue ce soir.

Cette rando ne fait pas de boucle, qu’à cela ne tienne ! Nous coupons à travers la lande et ses petits ruisseaux naturels pour rejoindre le lac d’Allos.

C’est toujours un plaisir de voir ce lac à 2230m d’altitude. Le chemin est beaucoup plus fréquenté, c’est un parcours facile idéal pour les familles et les amoureux de la nature. Nous redescendons doucement , le nez en l’air pour profiter des couleurs rougeoyantes qui nous entourent.

10h-16h/ 13,49 kms/Col de l’Encombrette + lac d’Allos/ ***

Une belle journée d’automne avec ma maman, où le corps m’a montré que je devais m’entrainer plus sérieusement pour éviter de souffrir. Ce parcours se fait en 4h si vous ne prenez pas l’option du détour par le lac d’Allos. Nous avons fait de nombreuses pauses pour profiter de la vue et du calme de la montagne. Cette fois, pas d’animaux hormis quelques rapaces au loin mais des paysages magnifiques. Nous avons découverts encore un joli coin et j’ai vraiment hâte de repartir. Malheureusement avec l’hiver qui arrive, cela ne sera pas pour tout de suite. Mais j’ai prévu des minis randos dans le Var et ses alentours. 😉

Infos pratiques

  • Cette fois, nous avons acheté pour 5€ deux cartes à l’Office du Tourisme d’Allos afin de développer nos itinéraires de rando et de varier nos départs. Il y a de jolies randos à faire dans les environs.
  • Cette randonnée peut se faire de juin à octobre sans soucis. Au delà, il faudra vous équiper de crampons pour franchir les passages enneigés.
  • Les chaussures de randonnées sont obligatoires pour le confort et la sécurité.
  • N’oubliez pas votre appareil photo !
  • Le bivouac est autorisé de 19h à 9h. Mais pas de feu bien évidemment.
  • Le site est protégé donc il faut bien suivre les règles: pas d’animaux de compagnie même en laisse, on ne cueille pas la flore ( même pas les champignons ), on ne crie pas pour ne pas effrayer les animaux sauvages.

À bientôt 🙂 Portez vous bien

PS: Je ne sais pas si vous avez remarqué mais j’ai créé une nouvelle catégorie: Randonnées dans mon menu sur mon blog. Comme ça, vous trouvez le récap’ de toutes mes randos plus facilement. 🙂

Lolli


Une réflexion sur “Randonnée Col de l’Encombrette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s