Lectures du soir 28

open book beside white ceramic teacup on saucer

Dans mes lectures du mois de mai, il y a de jolies lectures, une qui m’a particulièrement  marqué avec Henri Loevenbuck. Comme d’habitude, je vous met tout : le bon, le moins bon, les coups de cœur et les gros flops. 😉 J’ai hâte de lire vos retours sur les livres présentés.

 

NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE d'Henri LOEVENBRUCK (Cousinade de ...

Nous rêvions juste de liberté    Henri Loevenbruck

 

Résumé: « Nous avions à peine vingt ans, et nous rêvions juste de liberté. » Ce rêve, la bande d’Hugo va l’exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l’indépendance et l’amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paye cher.

Mon avis: Longtemps je l’ai attendu ce livre. Introuvable dans les libraires, les médiathèques. C’est sur le site d’occasion Gibert que je l’ai déniché. Quand je l’ai reçu, j’étais tellement contente ! Mais j’avais un peu peur aussi , c’est souvent le cas lorsque j’ai beaucoup d’attentes pour un livre. Puis je me suis lancée, au début, j’ai grimacé. Je ne pensais pas du tout trouvé un récit à la 1ère personne, un roman écrit de cette façon. Mais quelque chose m’a poussé à continuer, à tourner les pages. Puis la magie a opéré, elle a tellement opéré que j’ai mis quatre jours avant de lire un autre roman. Ce livre a été une vraie claque, il m’a parlé de liberté, d’amitié, de loyauté, d’aventures. Il est bouleversant, jusqu’à la dernière page. J’ai versé une larme. Un coup de cœur ❤

 

« La liberté, il y en a partout. Il faut juste avoir le courage de la prendre »

*****

 

Le Livre du Lykke Le tour du monde des gens heureux - broché ...

Le livre du lykke   Meik Wiking

 

Résumé: De Dubaï à Rio, Meik Wiking explore et collecte tous les facteurs de bonheur pour nous permettre de nous les réapproprier – ou du moins, de nous en inspirer.
De combien d’argent doit-on disposer pour être heureux ? Quel est le rôle de l’éducation ? Et celui de la famille ? Celui du travail, et de l’égalité entre femmes et hommes ? Une étude globale, visionnaire, par le président de l’Institut de recherche sur le bonheur.

Mon  avis: Je l’ai lu après le livre ci-dessus, pour faire une lecture tampon. Cela arrive lorsque j’ai été marquée très fort par un roman. J’avais adoré le livre du hygge du même auteur. Je trouve ce nouveau livre un peu en dessous du premier. Beaucoup de chiffres, de statistiques, ce n’est pas ce que je cherchais dans ce livre. Je pensais qu’il serait comme le premier sous la forme d’un recueil de pratiques, d’habitudes, d’activités dans le monde entier qui rendent les gens heureux. Je suis une littéraire alors les chiffres ne m’ont pas séduite. Quelques idées intéressantes mais sans plus.

 » Si vous voulez du bonheur pour une heure, faites une sieste.

Si vous voulez du bonheur pour un jour, allez à la pêche.

Si vous voulez du bonheur pour un an, héritez d’une fortune.

Si vous voulez du bonheur pour la vie, aidez quelqu’un. »

*****

 

Amazon.fr - Sa femme - Prix Médicis 1991 - Bernheim, Emmanuèle ...

Sa femme   Emmanuèle Bernheim

 

Résumé: Quelle que soit l’heure à laquelle il arrivait, Thomas restait une heure et quart chez Claire. Jamais plus, rarement moins. Un jour, elle débrancha son magnétoscope et sa cafetière électrique et dissimula son réveil dans le tiroir de la table de nuit. Ainsi Thomas n’aurait plus aucun moyen de connaître l’heure et il resterait plus longtemps. Lorsqu’il sonna à la porte, avant d’aller lui ouvrir, Claire regarda l’heure à sa montre et la rangea dans son sac. Il était huit heures moins vingt-cinq.

Mon avis: Alors ce livre, je ne sais pas si je ne l’ai pas compris, si je suis passée à côté mais je dois vous dire que je l’ai refermée frustrée. J’ai pas compris la fin, je me suis dit: c’est tout ? Je suis restée sur ma faim, c’est très bref, trop même. Pour moi, il est totalement sans intérêt. Une grosse déception.

 

« Elle ne parvenait pas à se souvenir si, la veille, il lui avait dit : « A demain. » Elle se rappelait juste qu’ils étaient si étroitement mêlés qu’elle n’avait soudain plus su si c’était sa propre peau qu’elle caressait ou bien celle de Thomas. »

*****

 

La vie qui m'attendait - Julien Sandrel - Babelio

La vie qui m’attendait    Julien Sandrel

 

Résumé: Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille. Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis l’adolescence sous un classique châtain. Qui était à Marseille ? Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage entre rires et douleurs.

Mon avis: Une pépite ce roman ❤ Je ne m’attendais pas du tout à cette histoire, j’ai été très surprise et ce fut une jolie lecture, très touchante, de celles qu’on ne peut pas lâcher le livre avant de l’avoir terminé. Romane est un personnage attachant, drôle et singulière. Elle va être entrainer dans une aventure qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Je n’en dis pas plus, il faut absolument le lire !

« Je veux tomber amoureuse, avoir un enfant, surmonter mes peurs, voyager, respirer, chanter, rire, pleurer, m’émerveiller, savourer, tomber, me relever, me sentir exister. Je veux vivre pour tout ça. Et bien plus encore. « 

*****

 

Bonne journée

 

 

 

Lolli

4 réflexions sur “Lectures du soir 28

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s